Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2009

Le Fils de l’homme apocalyptique (Nouvelle lecture) Grand Ecrivain !!!

 

FHA Cover Editeur.jpg

 

 

Le Fils de l’homme apocalyptique

Sa trajectoire dans l’attente juive et chrétienne

(ISBN : 978-2-296-10157-9)

 

 

Texte : Couverture 4

 

Jésus de Nazareth fils de Marie a été appelé Rabbi, Prophète, Messie (Christ), Fils de David, Fils de Dieu, etc. Mais selon le témoignage unanime des 4 Evangiles, il a préféré une seule expression pour se désigner : « le Fils de l’homme » ! Et il est le seul à s’auto désigner par un titre aussi énigmatique. Or loin d’être une invention du Charpentier fils de Joseph, cette expression apparaît comme une figure de grande envergure dans la littérature apocalyptique juive (Daniel, 1 Hénoch, etc.) ainsi que dans l’Apocalypse de Jean. Cet ouvrage du Professeur Félix Mutombo-Mukendi, de portée historique et exégétique constitue donc un précieux manuel qui expose succinctement ce qu’est l’Apocalyptique, la figure du Fils de l’homme, le rôle qu’il joue dans l’Attente juive et chrétienne, l’usage complexe qu’en fait Jésus le Christ et sa place dans la dynamique subversive de l’Espérance :

 

Extrait de Postface

 

 :

 

Le monde présent, selon le Livre de Daniel, était dominé par les « bêtes » symbolisant les royaumes humains ainsi que leurs monarques successifs qui rivalisaient en puissance, impiété, arrogance et méchanceté dans l’Histoire. De même que les « bêtes » dominatrices sont des symboles, ainsi en est de celui qui est « comme un fils d’homme », qui reçoit bien plus que ce dont jouissaient les « bêtes », à savoir domination, gloire et règne éternels. Du symbole de Daniel, les Evangélistes passent au Fils de l’homme, Espérance des hommes !

Cette Espérance rejoint ce que j’ai appelé « utopie-en-action » : celle qui ne recule point ; qui ne s’embarrasse point des victoires du passé (vraies ou fausses) ; qui ne se nourrit point du rassasiement d’hier, de la gloire de nos ancêtres ; une utopie-en-action qui ne connaît pas de fin avant la Fin ! A cause de ce lien que l’Apocalyptique établit entre le présent et l’avenir, entre la réalité historique et la Promesse, l’Espérance doit continuellement se nourrir et se prémunir d’une énergie critique du présent en vue d’un discernement salvateur.

Par conséquent, au lieu d’emménager dans les « grottes » modernes ou construire les répliques de Qumrân, cette Espérance doit se vivre dans « Jérusalem », c’est-à-dire dans la Cité. Elle doit s’assumer dans les contradictions existentielles des réalités historiques : sociales, politiques et morales de la Cité. Sustentée par les exhortations parénétiques de l’Ecriture, l’Espérance de celui qui est dans l’Attente sera à même de débusquer tous les  faux parmi les « christs »  du présent, dont ceux qui détruisent les hôpitaux et élargissent les cimetières, et rejeter toutes les contrefaçons parmi les « évangiles » actuels de la mondialisation philosophique, politique, médiatique, religieuse, éthique, économique et financière. Le discernement se doit d’être doublé d’une action concrète, caractéristique d’une Espérance dynamique et persévérante dans le Monde Nouveau, suite au triomphe éternel du Fils de l’homme sur les « bêtes » dominatrices de nos Nations et de ce monde.

Cosmogonie africaine au service des sorciers modernes ;

Cosmogonie traditionnelle dans l’évangile de la prospérité ;

Cosmogonie traditionnelle dans l’action sociopolitique des christianismes africains.

FHA Cover Editeur.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Auteur

 

Auteur de Du mirage nationaliste à l’utopie-en-action du messie collectif. Le cas du Congo-Kinshasa (L’Harmattan), Félix Mutombo-Mukendi, théologien et philosophe, est Professeur à la FUTP (Faculté Universitaire de Théologie Protestante de Bruxelles) et au C.I.E.R.L. / U.L.B. (Centre Interdisciplinaire d’Etude des Religions et de la Laïcité, une option de la Faculté de Philosophie de l’Université Libre de Bruxelles). Il enseigne aussi l’Herméneutique et les Sciences du Nouveau Testament à l’IBTB en Allemagne. Il est également auteur de plusieurs ouvrages et contributions dont :

Exégèse et Théologie dans Marc.

Le Fils de l’homme ;

Herméneutique athée et Exégèses modernes ;

Christologie des Pères Apostoliques ;

Les commentaires sont fermés.