Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2007

SELON LA PRESSE LOCALE

a4c61cb05326a3afda4863285a40039d.jpg

Restons prudent envers l’Association « Zoé » ; peut être de très bonne foi mais un peu naïve par rapport aux réactions politiques etc…Ne tirons pas de conclusions trop hâtives mais par contre combattons ceci voir ci-dessous, l’esclave n’a jamais cessé Hélas….

Trafic d'enfants nigérians: un suspect arrêté à Londres

 

 

Selon les enquêteurs, la piste de près de 140 enfants a été perdue.

 

Un nouveau membre présumé d'un réseau international de trafic d'enfants nigérians a été arrêté à Londres, a annoncé vendredi soir le parquet national néerlandais. "Il s'agit d'un Nigérian de 44 ans, arrivé en avion", a déclaré un porte-parole du parquet national Wim de Bruin. Cette arrestation fait partie d'une vaste opération dans plusieurs pays.

Mercredi, un groupe d'une vingtaine de Nigérians suspectées de trafic d'enfants de ce pays a été démantelé lors d'une action menée aux Pays-Bas, en France, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Allemagne et en Espagne, ainsi qu'aux Etats-Unis. La semaine dernière, une personne avait déjà été arrêtée à Dublin. La détention provisoire de douze suspects arrêtés aux Pays-Bas a été prolongée de deux semaines vendredi, et de une semaine pour un treizième. Les Pays-Bas ont demandé l'extradition des personnes arrêtées à l'étranger. Ce réseau aurait opéré durant plusieurs années, amenant le plus souvent des petites filles en les faisant passer pour des demandeuses d'asile, du Nigeria vers les Pays-Bas. Selon les enquêteurs, la piste de près de 140 enfants a été perdue.

Aux Pays-Bas, où les enfants étaient placés dans des centres ouverts après avoir demandé l'asile, les trafiquants les redirigeaient vers d'autres pays européens pour y travailler dans la prostitution. Le parquet suspecte les membres de ce réseau de trafic d'êtres humains, de participation à une organisation criminelle, de falsification de papiers d'identité, de contrefaçon d'argent et de blanchiment d'argent. (belga)

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.