Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/08/2008

OBAMA NOUS AVONS CONFIANCE EN VOUS VOUS DEVEZ GAGNER !!!

obma7.jpg large_462246.jpg

images.jpg Obama estime que son élection bouleverserait la "dynamique raciale"

"Ce n'est pas par hasard si les Noirs américains sont les plus touchés par la criminalité, sont moins riches (...) C'est le résultat direct de notre histoire raciale."

Le candidat démocrate à la Maison Blanche, Barack Obama, a estimé qu'il n'était pas possible de "transcender" les clivages raciaux aux Etats-Unis, tout en affirmant que son élection permettrait de bouleverser "la dynamique raciale".

"Je ne crois pas qu'il soit possible de transcender (les clivages raciaux) dans ce pays", a dit M. Obama dans un entretien à paraître dans le numéro daté du mois d'octobre du magazine
Essence, un mensuel s'adressant en priorité aux femmes de la communauté noire. "La race est un facteur dans la société" américaine, a ajouté celui qui pourrait devenir le premier président noir des Etats-Unis. "L'héritage de Jim Crow (du nom des lois ayant instauré la ségrégation raciale dans le Sud des Etats-Unis, ndlr) et de l'esclavage ne s'est pas envolé. Ce n'est pas par hasard si les Noirs américains sont les plus touchés par la criminalité, sont moins riches (...) C'est le résultat direct de notre histoire raciale."

Mais, a-t-il ajouté, "en tant que président, à compter du jour de mon entrée en fonction, la dynamique raciale de ce pays changera jusqu'à un certain point". "Avec Michelle comme Première dame, Malia et Sasha (les deux filles du couple Obama, ndlr) s'amusant dans les jardins de la Maison Blanche, cela changera le regard que l'Amérique porte sur elle-même", a dit M. Obama. "Cela changera la façon dont les enfants blancs imaginent les enfants noirs et cela changera la façon dont les enfants noirs se voient eux-mêmes."

Interrogé pour savoir si les Américains étaient prêts à élire un président noir, M. Obama a répondu que "les attitudes avaient changé" aux Etats-Unis. "Les gens voteront pour moi s'ils pensent que je peux les aider concernant l'assurance maladie, l'éducation, les sujets qui sont importants dans leur vie", a-t-il dit. "Y aura-t-il des gens qui ne voteront pas pour moi parce que je suis Noir? Absolument. Mais je ne pense pas que ces gens auraient de toute façon voté pour moi en raison de ma philosophie politique, même si j'avais été Blanc", a dit M. Obama. (belga/7sur7)

Les commentaires sont fermés.