Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2006

ZONE TRANSIT

Peu importe ta couleur ou d’où tu viens !

Tu es rentré dans mon cœur, sans carte ni visa

Si ta peau d’ébène n’attise que la haine

Te faire du mal, t’avilir, on ne le pourra pas

Pour moi si souvent elle est toute ma peine

Car pour ta dignité, j’en ai fait mon combat

 

 

Toi l’homme, l’enfant tu marches d’un pas qui hésite

A peine arrivé ! te voilà projeté en « zone transit »

Mais de quel droit ? l’être humain est-il devenu stupide

Ah oui, c’est la loi! ! ! Qui sert aux plus cupides !

Aberration, discrimination, domination, expulsion

C’est le lot quotidien de ces gardiens

Gardiens de quoi, gardiens des lois ; ont-ils perdu la foi !

Car ces frontières si scrupuleusement marquée par l’homme

A la création du monde, y avait-il toutes ces normes ?

Sommes-nous des animaux pour marquer nos territoires

Et rendre la liberté de l’autre un acte dérisoire

Vous croyez en Dieu ! Ou vous êtes athée, peu importe !

Nul, n’a le droit de croire sa loi la plus forte

Comment voulez-vous recevoir et être heureux !

Si vous-mêmes vous ne donnez pas aux malheureux

Exercez-vous à vous mettre à la place de celui

Qui en face de vous, vous regarde d’un regard qui luit !

Luit, d’espoir, de confiance et d’amour en abondance

Ne détournez pas vos yeux et ouvrez votre cœur

Car ce que vous donnez, un jour en retour vous le recevrez.

Commentaires

Vraiment pratique le dessin de votre blog, je l'aime beaucoup, l'avez-vous provoquer vous même ?

Écrit par : match france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.