Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2008

NON NON ET NON A LA VIOLENCE !!!

 

Que ce soit dans les métros ou dans les ghettos
Les flics partout où ils vont ne sont pas rigolos

Faut-il user de violence afin de faire une remontrance
L'exercice de leurs fonctions est passé à outrance

Facile de libérer son égo, sa haine et son agressivité
Quand devant eux se trouvent quelques oiseaux blessés

D'être dans une société d'injustice peu favorable
Et très peu propice à faire amende honorable

Vous qui réprimez sois-disant les dangers de la promiscuité
Faites en sorte de ne pas faire de vos cibles des révoltés

Le monde actuel est opprimé, manipulé par politique ou média
Sincèrement pensez-vous que c'est ainsi que vous bannirez les malfrats

Il suffit de réprimer par la violence et trop d'exigences, trop d'interdits
Pour attirer l'attention et de tenter l'autre à tout ce qui est proscrit

Rien ne vaut que se mettre quelques instants à la place de l'autre
Et ressentir pourquoi arriver à ce stade « sa place peut être la vôtre »

Un rien peut faire basculer une personne, mais on juge sans rien savoir
Ce n'est pas avec le pouvoir qu'ont apprivoise les gens dans le désespoir

LE BAOBAB

baobab.jpg

 

 

toi le roi des arbres qui au bout de tes racines

détiens le secret, les légendes et les origines

 

d'une histoire si longue si belle parfois si triste

contre ton tronc sous ton ombrage au bout des pistes

 

tu as vu pleurer tu as vu prier ou peut être chanter

des peuples par milliers des gens se lamenter

 

tu es témoin depuis le début de son histoire

Continent tant convoité qui a subi tant de déboires

 

tu es le symbole la grandeur la fierté représenté

il est temps de se redresser et de récupérer

 

ce qui a été volé les richesses et même l' âme

il est temps de regarder dans les yeux ces infâmes

 

toi le plus beau le plus fort le plus généreux Baobab

cet arbre fruit de tes entrailles t'aide à devenir un Nabab

 

 

13/08/2008

VERS UN MONDE PLUS TOLERANT

 

Tu es le Continent nommé Afrique

 

blacknwhite.jpg

Ce qui rime et rame avec fric

 

Assez d'être ruinée et humiliée

Ils t'ont assez pilée et saignée

 

Il est temps qu'ont se baisse devant toi

Il est temps qu'ont reconnaisse tes droits

 

Assez d'être bafouée et maltraitée

Assez d'être rejetée et humiliée

 

Il est temps que tu te redresses

Et que tu cesses d'être en détresse

 

Aucunes dettes ne peut t'être revendiquées

Car c'est eux qui t'ont tout pris et dilapidée

 

Redresses toi avec courage car c'est toi la sage

Il est temps de faire les comptes et de tourner la page

 

A ces humiliations, ces aberrations ces abominations

Sans toi l'Univers ne serait rien ça c'est bien certain

 

Personne ne veut reconnaître cette indignation

Aie confiance le Monde s'éveille vers un autre demain

 

Tu es et resteras le berceau et la fierté de l'humanité

Et sans toi nul ne pourrait accéder à la prospérité...

 

Réfléchissez...vous qui me lisez...avez-vous dans vos sols ou dans vos jardins quelques minerait qui pourraient servir aux recherches atomiques ou autres, avez-vous dans vos jardins ou vos sols, quelques diamants ou or pour garnir le cou de vos épouses ou le fonds de vos coffres... pensez autrement ceux qui me lisez, apprenez à vous demander d'où vient ce que vous achetez ou offrez, si vous faites cela déjà nous auront avancé d'un très grand pas...

Que chaque choses soient payées à sa juste valeur depuis la racine et nous arriverons à ce moment là à des marchés équitables et non à des façons de faire des commerces qui sont similaires à l'esclavage d'antan, les façons de faire ont peut être changé, mais le profit reste le même, apprenons le respect de l'autre en commençant par le respect de nous mêmes, personne n'a le droit de dire qu'il est meilleur que l'autre, nous sommes tous égaux devant le malheur, le bonheur, les lois, la pauvreté et la richesse, la première chose à respecter est de respecter celui qui est devant nous, quelques soit sa couleur, sa nationalité, son âge, son origine ou que sais-je encore...Personne ne peut revendiquer plus que l'autre, car il est arrivé sur la planète, sous forme de rien ou de poussière et repartira de rien ou de poussière, devant la naissance et devant la mort nous sommes tous égaux quelques soient nos couleurs ou nos origines...

Si vous apprenez cela, si vous réfléchissez à cela vous serez déjà sauvé car c'est le seul moyen de survivre à notre époque vouée à une mixité de plus en plus confirmée, bien qu'elle aie toujours existé, elle n'a jamais été bien acceptée, mais dites vous bien qui que vous soyez...des races pures n'existent que dans l'esprit des gens malsains tels que les anciens membres du régime hitlérien.

Secte et doctrine qui n'ont fait que des ravages et en font encore.

 

Merci de votre lecture et Vive la Tolérance et Universalité...

 

 

 

 

 

 

08/08/2008

BONNE GUERISON

large_464344.jpgart_large_464345.jpg

L'acteur américain Morgan Freeman, 71 ans, a quitté l'hôpital de Memphis, dans le Tennessee, où il était soigné pour diverses fractures, a annoncé jeudi un porte-parole de l'hôpital. Il avait été victime le week-end dernier d'un accident de la circulation.

Lundi, l'attachée de presse de l'acteur, Donna Lee, avait indiqué qu'il serait opéré pour des fractures du bras et du coude. Morgan Freeman a perdu le contrôle de son véhicule dimanche soir près de son domicile de Charleston, dans le Mississippi, apparemment après s'être assoupi au volant. Il avait été transporté par hélicoptère à l'hôpital.

Il a remporté l'Oscar du meilleur second rôle pour le film "Million Dollar Baby", réalisé par Clint Eastwood. Il avait auparavant été nominé à plusieurs reprises, notamment pour "Miss Daisy et son chauffeur" et "Les Évadés". (belga/7sur7)
07/08/08 22h03
guerison.jpg

07/08/2008

COUP D'ETAT EN MAURITANIE

Mauritanie

 

 

 

 

Coup d'Etat à Nouakchott

·                                                           

·                                

·                                

·                                

·                                

Le président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi et son Premier ministre Yahya Ould Ahmed Waghf ont été arrêtés mercredi matin à Nouakchott par des militaires lors d'un coup d'Etat. Des officiers mauritaniens ont constitué un Conseil d'Etat dirigé par l'ancien commandant de la garde présidentielle, le général Abdelaziz, qui venait d'être limogé par le chef de l'Etat, et ils ont annoncé que ce dernier, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, n'était plus président. Selon une source proche de la junte, une élection présidentielle sera "probablement" organisée en Mauritanie dans deux mois.

Peu auparavant, on avait appris que la radio et la télévision nationale mauritanienne avaient cessé d'émettre après que des militaires en eurent chassé le personnel. La fille du chef de l'Etat avait confirmé que la garde présidentielle avait mené un putsch et capturé son père. "C'est un coup d'Etat en bonne et due forme", avait-elle déclaré sur RFI. Plusieurs ministres ainsi que des proches du président ont également été arrêtés.

Le président emmené dans un lieu inconnu

Le chef de l'Etat, premier président démocratiquement élu depuis l'indépendance du pays en 1960, a été emmené dans un lieu inconnu, tandis que le chef du gouvernement se trouverait dans une caserne près de la présidence. Le palais de la présidence est actuellement sous le contrôle des militaires et le bâtiment de la télévision d'Etat encerclé par des unités de l'armée. La situation serait toutefois calme dans la capitale, où aucun coup de feu ni barrage n'a été signalé. L'aéroport international de Nouakchott a lui été fermé jusqu'à nouvel ordre. Selon une source sécuritaire, les frontières n'ont toutefois pas été fermées et les communications téléphoniques nationales et internationales n'ont pas été coupées.

La Commission européenne a immédiatement condamné le coup d'Etat. Le commissaire européen au Développement Louis Michel a indiqué que l'UE pourrait même suspendre son aide financière à la Mauritanie. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lui appelé "au respect de la loi et au rétablissement immédiat de l'ordre constitutionnel dans le pays". A la mi-juillet, le Premier ministre Yahya Ahmed El Waghef avait formé un nouveau gouvernement pour mettre fin à deux semaines de crise politique, le précédent cabinet ayant démissionné le 3 juillet sous la menace d'une motion de censure au parlement.

Les tour-opérateurs français rassurés

Les principaux tours-opérateurs français n'ont pas actuellement de touristes en voyage en Mauritanie, a indiqué mercredi l'Association de tour-opérateurs français Ceto. Un porte-parole a ajouté que cette période d'août, très chaude, n'était pas propice au tourisme sur cette destination. Le Ceto estime toutefois que des voyageurs français ayant acheté des vols secs pouvaient se trouver en Mauritanie. De son côté, le tour-opérateur indépendant Point Afrique Voyages indique qu'il n'a "en ce moment aucun vol" sur la Mauritanie.

(D'après agence

 

06/08/2008

OBAMA NOUS AVONS CONFIANCE EN VOUS VOUS DEVEZ GAGNER !!!

obma7.jpg large_462246.jpg

images.jpg Obama estime que son élection bouleverserait la "dynamique raciale"

"Ce n'est pas par hasard si les Noirs américains sont les plus touchés par la criminalité, sont moins riches (...) C'est le résultat direct de notre histoire raciale."

Le candidat démocrate à la Maison Blanche, Barack Obama, a estimé qu'il n'était pas possible de "transcender" les clivages raciaux aux Etats-Unis, tout en affirmant que son élection permettrait de bouleverser "la dynamique raciale".

"Je ne crois pas qu'il soit possible de transcender (les clivages raciaux) dans ce pays", a dit M. Obama dans un entretien à paraître dans le numéro daté du mois d'octobre du magazine
Essence, un mensuel s'adressant en priorité aux femmes de la communauté noire. "La race est un facteur dans la société" américaine, a ajouté celui qui pourrait devenir le premier président noir des Etats-Unis. "L'héritage de Jim Crow (du nom des lois ayant instauré la ségrégation raciale dans le Sud des Etats-Unis, ndlr) et de l'esclavage ne s'est pas envolé. Ce n'est pas par hasard si les Noirs américains sont les plus touchés par la criminalité, sont moins riches (...) C'est le résultat direct de notre histoire raciale."

Mais, a-t-il ajouté, "en tant que président, à compter du jour de mon entrée en fonction, la dynamique raciale de ce pays changera jusqu'à un certain point". "Avec Michelle comme Première dame, Malia et Sasha (les deux filles du couple Obama, ndlr) s'amusant dans les jardins de la Maison Blanche, cela changera le regard que l'Amérique porte sur elle-même", a dit M. Obama. "Cela changera la façon dont les enfants blancs imaginent les enfants noirs et cela changera la façon dont les enfants noirs se voient eux-mêmes."

Interrogé pour savoir si les Américains étaient prêts à élire un président noir, M. Obama a répondu que "les attitudes avaient changé" aux Etats-Unis. "Les gens voteront pour moi s'ils pensent que je peux les aider concernant l'assurance maladie, l'éducation, les sujets qui sont importants dans leur vie", a-t-il dit. "Y aura-t-il des gens qui ne voteront pas pour moi parce que je suis Noir? Absolument. Mais je ne pense pas que ces gens auraient de toute façon voté pour moi en raison de ma philosophie politique, même si j'avais été Blanc", a dit M. Obama. (belga/7sur7)